Cinéma

Cinéma : Une vingtaine d’artistes formés en musique de film au Burkina Faso.

C'est l'Institut Imagine à Ouagadougou, qui a abrité ce samedi 6 janvier 2024, la cérémonie de restitution de la formation en musique de film. Cette formation débutée le 6 janvier 2023 a été initiée par  l'Association Lueur d’Espoir pour Tous (ALET).

Cette cérémonie a été l’occasion pour les participants de présenter leurs acquis. Les bénéficiaires ont démontré leur expertise en interprétant en live la musique de deux films, revisitée et adaptée avec des instruments tant traditionnels que modernes, pour accompagner les images projetées.

Cette formation, portée par la volonté de professionnaliser les talents locaux dans le domaine de la musique de film, s’inscrit dans une perspective d’innovation. Selon la présidente de l’ALET, Rosine Dembélé née Ouiya, l’objectif est de créer des opportunités pour les bénéficiaires en les mettant en contact avec des producteurs et réalisateurs, leur offrant ainsi la possibilité de poursuivre leur carrière dans ce secteur compétitif.

Rosine Dembélé née Ouiya (Présidente de l’ALET).

Saturnin Kaboré, ingénieur son et bénéficiaire du projet, a exprimé sa gratitude envers cette opportunité qui lui a permis d’approfondir ses connaissances, particulièrement dans le domaine cinématographique. Pour lui, cette expérience fut enrichissante, débutant par l’apprentissage théorique du scénario pour ensuite créer de nouvelles compositions musicales adaptées à des films spécifiques.

Adama Dembélé est artiste chanteur. En sa qualité de formateur, il a relevé le défi de sensibiliser les jeunes à la symbiose entre la musique et les images, élément clé de cette formation. Pour lui, l’harmonie entre ces deux composantes est primordiale pour créer une expérience cinématographique immersive.

Adama Dembélé (Formateur en chant).

À noter que ce projet a bénéficié d’un cofinancement du Fonds de Développement Culturel et Touristique (FDCT) dans le cadre du PAIC-GC, avec le soutien de l’Union Européenne au Burkina Faso, soulignant ainsi l’importance et l’engagement des acteurs culturels dans le développement des talents locaux.

La soirée a pris fin par la remise solennelle des attestations de formation aux bénéficiaires, consacrant ainsi leur réussite dans ce parcours intense et stimulant.

Max LADOLO

Vox Kultur 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer