SOCIÉTÉThéâtre

Théâtre : La compagnie « Les Empreintes » au cœur d’une lutte contre les fake news au Burkina Faso.

Le Théâtre Soleil à Ouagadougou a cédé son espace, ce mercredi 3 janvier 2024,  à la Compagnie théâtrale "Les Empreintes" pour présenter une série de spectacles dans le cadre du projet "DRAM’ACTU/Fake News".

« DRAM’ACTU/Fake News » se profile comme un rempart contre des pratiques néfastes liés à la désinformation, un fléau répandu dans la société burkinabè actuelle, notamment via les réseaux sociaux. A travers une série de spectacles, la compagnie entend s’inscrire dans une démarche visant à contrer la propagation des fake news et à encourager la cohésion sociale au Burkina Faso.

Les thèmes abordés lors de ces représentations ont exploré divers aspects de la désinformation, notamment le saccage de biens et de représentations diplomatiques, ainsi que les calomnies visant à ternir l’image de certains individus. Pour Mahamadou Tindano, Metteur en scène et Directeur de la Compagnie « Les Empreintes », le projet est très ambitieux. Il a expliqué que l’une des ambitions du projet est de toucher un large public à travers une diffusion sur le Web TV et à la télévision.

Mahamadou Tindano (Directeur de la Compagnie « Les Empreintes »).

La phase d’écriture du projet s’est déroulée du 8 octobre au 22 novembre 2023, suivie par une période intense de création du 13 novembre 2023 au 3 janvier 2024. Les tournées sont prévues du 8 au 23 janvier 2024, avec des représentations prévues au Carrefour International de Théâtre de Ouagadougou, au Théâtre Soleil et à la Résidence artistique Boamani à Koubri, avec pour estimation de toucher un total de plus 1500 spectateurs.

« DRAM’ACTU/Fake News » est un projet évalué à 22 381 150 francs CFA. Il est financé à 85% par l’Ambassade du Canada au Burkina Faso à travers le Fonds canadien d’initiatives locales. Cette forte implication de la représentation diplomatique du  Canada démontre l’importance accordée à cette lutte contre la désinformation et à la valorisation du vivre ensemble.

Lee-Anne Hermann (Ambassadrice du Canada au Burkina Faso) s’exprimer face aux public du Théâtre Soleil.

Lee-Anne Hermann, est l’Ambassadrice du Canada au Burkina Faso. Elle a exprimé sa satisfaction quant à la qualité du projet sans manquer toutefois de réaffirmer l’engagement de son pays aux côtés des acteurs culturels burkinabè.

Le public n’a pas marchander sa présence au Théâtre Soleil pour suivre le spectacle « DRAM’ACTU/Fake News ».

La public du Théâtre Soleil a visiblement été satisfait. Cela témoigne d’ailleurs de l’impact du contenu de ce spectacle, qui s’attaque de front à la désinformation, un fléau répandu dans la société burkinabè actuelle, notamment via les réseaux sociaux.

Isaac LASAGNE

Vox Kultur 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer