ConteDédicaceLITTÉRATURE

Convergence culturelle : Un pont littéraire naît entre le Burkina et le Maroc.

Une collaboration transfrontalière entre chercheurs burkinabè et marocains a abouti à la présentation de l'ouvrage "Contes du Maroc et du Burkina Faso - Regards Croisés", ce vendredi 29 décembre 2023 à l'Institut des sciences des sociétés (INSS) de Ouagadougou. Ce fut l'occasion pour Najlae Nejjar, Alain Joseph Sissao, Mohammed Benjelloun et Abdelouahad Mabrour de partager le contenu de leur recueil, signe d'une convergence culturelle profonde entre les deux nations.

Fruit d’une collaboration fructueuse, Contes du Maroc et du Burkina Faso – Regards croisés explore des contes riches et variés. L’ouvrage met en lumière les similitudes culturelles entre le Maroc et le Burkina Faso malgré leurs différences apparentes. Ces récits qui sont répartis en 54 contes, révèlent des thèmes communs tels que les contes d’orphelins, d’animaux, merveilleux, réalistes, étiologiques et fastidieux. Partant, ils témoignent de la richesse et de la diversité des cultures de ces deux nations.

L’ouvrage est présenté en présence des autorités burkinabè et marocaines, des amis et collègues des auteurs.

Au-delà de son aspect littéraire, l’œuvre souligne l’importance d’une politique culturelle commune en Afrique. En valorisant les points de convergence, une telle politique favoriserait l’échange culturel, renforcerait les liens entre les nations et contribuerait à l’édification d’une identité africaine unifiée. De plus, elle ouvrirait des opportunités économiques via le développement du tourisme culturel, créant ainsi des retombées positives pour les communautés locales.

La présentation de cet ouvrage a également été l’occasion pour Docteur Youssef Slaoui, Ambassadeur du Royaume du Maroc au Burkina Faso, de saluer cette initiative comme un résultat scientifique et culturel à valoriser et à honorer.

Docteur Youssef Slaoui (Ambassadeur du Royaume du Maroc au Burkina Faso).

Ce projet, issu de la collaboration entre la faculté des lettres de l’université Chouaib Doukkali de Jadida et l’INSS de Ouagadougou, ouvre la voie à une compréhension plus profonde des liens culturels entre le Maghreb et l’Afrique subsaharienne. Cette convergence, éclairée par la richesse des contes partagés, promet un avenir culturellement dynamique et inclusif pour ces deux nations et au-delà.

Contes du Maroc et du Burkina Faso. Regards croisés est un ouvrage de 148 pages. Il coûte 10 mille francs CFA.

Isaac LASAGNE

Vox Kultur 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer