MONDESOCIÉTÉ

Qui est journaliste culturel ? | Youssef Ouédraogo porte son analyse.

Dans sa publication du mercredi 13 décembre 2023 sur sa page Facebook, Youssef Ouédraogo, a donné sa vision du journaliste culturel. Faisant lui-même partie de ce corps de métier, il a mis en lumière la nécessité de soutenir et de valoriser le travail des journalistes culturels. Pour lui, le journaliste culturel est garant d'une diffusion éclairée et responsable de la culture dans nos sociétés.

Le journaliste culturel, bien plus qu’un simple rapporteur d’événements artistiques, se révèle être un interprète, un médiateur et un critique. Il agit comme un pont entre la culture, les artistes et le public. À une époque où la culture est plus que jamais accessible, il est crucial de reconnaître l’importance de ce rôle et d’encourager la qualité et la pertinence des contenus diffusés. C’est du moins l’avis du journaliste et promoteur culturel burkinabè, Youssef Ouédraogo. Découvrons!

« Selon l’UNESCO la culture est « l’ensemble des traits distinctifs, spirituels, matériels, intellectuels et affectifs, qui caractérisent une société ou un groupe social. Elle englobe, outre les arts, les lettres et les sciences, les modes de vie, les lois, les systèmes de valeurs, les traditions et les croyances ». Superficiellement, le journaliste culturel est le journaliste qui s’intéresse dans la pratique de sa profession, au traitement des questions y relatives. En effet, il n’existe pas de journaliste culturel, encore moins d’école ou institut qui forment exclusivement des journalistes spécialisés aux arts et à la culture. 

Le journaliste culturel pourrait être un abus de langage qui identifie le journaliste formé dans une école de journalisme qui s’est spécialisé dans le traitement des questions liées aux arts et à la culture aussi bien dans sa dimension matérielle qu’ immatérielle. Cela suppose que le journaliste a des connaissances élargies sur les aspects culturels et artistiques de son environnement de travail. 

Pour le cas spécifique du Burkina, la plupart des journalistes culturels sont des universitaires, qui dans leurs formations, ont appréhendé les notions de la culture et des arts. Ils ont alors une acuité pour traiter les problématiques culturelles. En outre, d’autres par la pratique quotidienne, sans avoir fait des études préalables, ont accumulé une somme d’expérience, un vécu qui leur permettent de se prononcer sur sujets inhérents à la culture et aux arts. Dans son travail, le journaliste culturel est un médiateur et un critique(différent du dénigrement).

Ph. Illustration.

De ce fait, le journaliste culturel, celui-là même qui fait de son combat quotidien la promotion de la culture, reste un acteur incontournable, un médiateur entre la culture et les politiques et les populations, dit Toussaint TIENDREBEOGO, Chef de programme à l’OIF. Car ajoute-t-il, « le journaliste culturel, décrypteur du travail des artistes ou des manifestations culturelles, par son regard, son analyse, peut avoir une influence (positive ou négative) plus ou moins importante sur l’accueil que recevra un projet artistique ou un évènement culturel auprès du public ». 

Aujourd’hui avec l’avènement des réseaux sociaux, les plateformes culturelles pullulent et tout le monde se prévaut de journaliste culturel sans connaître l’éthique et la déontologie du journalisme, encore moins des connaissances approfondies pour analyser intelligemment les questions culturelles et artistiques.

Quant aux langues amères qui se nourrissent de négativisme, s’illustrant malencontreusement comme des experts ou moralisateurs dans leurs pérégrinations intellectuelles et qui vouent aux gémonies les journalistes culturels, elles doivent se raviser et admettre que des contenus culturels sont proposés au public, quitte à les améliorer quantitativement et qualitativement ».

Youssef Ouédraogo (Journaliste et Promoteur culturel).

Auparavant Youssef Ouédraogo avait souligné dans une autre publication, la complémentarité des rôles du journaliste et du communicateur culturel. A cet effet, il a indiqué dans ce post, que le journaliste culturel, de par son expérience et sa connaissance approfondie du domaine artistique, occupe un rôle prépondérant dans la communication et la promotion des projets culturels. Pour lui, sa polyvalence entre journalisme et communication enrichit l’écosystème artistique sans pour autant compromettre sa crédibilité, à condition qu’il demeure éthique et évite tout conflit d’intérêts.

Vox Kultur 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir Aussi
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer